La pression intracrânienne chez les nourrissons: les causes de son augmentation, les symptômes et le traitement

À ce jour, très souvent les bébés sont nésavec une pression accrue à l'intérieur du crâne. Naturellement, en entendant un tel mot de la bouche d'un docteur, les parents sont immédiatement effrayés. Cependant, tout n'est pas aussi effrayant qu'il n'y paraît, même s'il vaut la peine d'aborder sérieusement ce diagnostic.

augmentation de la pression crânienne
La pression intracrânienne chez les nourrissons peutaugmenter en raison de l'hypoxie, les maladies ou la mère du foetus pendant la grossesse, l'asphyxie du bébé lors de la naissance, les infections de diverses étymologies, et parce que les blessures de l'enfant pendant le passage à travers le canal de naissance.

La pression intracrânienne chez les nourrissons peutse manifeste de différentes manières: régurgitations fréquentes et vomissements, sensibilité accrue à la douleur, anxiété, tremblements et convulsions. Le signe le plus évident de la maladie est le stress excessif de la peau de la fontanelle et son gonflement, ainsi que la divergence des coutures entre les os du crâne. Pendant l'examen du bébé, le médecin peut déterminer la maladie en mesurant la circonférence de la tête. Il convient de noter que le PCI peut être augmenté et chez les enfants plus âgés. Ce faisant, ils se plaignent d'une rotation de la tête, des nausées.

la pression intracrânienne chez un bébé
L'augmentation de la pression crânienne est également déterminée lorsqueanalyse spéciale: tomodensitométrie, neurosonographie, IRM, ponction lombaire. Toutes ces activités visent à déterminer le fonctionnement du cerveau, le type de circulation sanguine à l'intérieur du crâne et déterminent également les autres facteurs pouvant causer l'apparition du problème. En outre, les rayons X et l'ophtalmoscopie sont effectués.

La pression intracrânienne chez les nourrissons peut être traitéeet à la maison. Naturellement, vous devez écouter les conseils des médecins, mais n'agissez pas avec le fanatisme. Le plus souvent, les neurologues assignent au bébé une communication constante avec les parents, en changeant le régime de la journée, en nageant, en pratiquant un massage thérapeutique. Bien sûr, si la maladie est trop grave, alors vous ne pouvez pas faire sans les médicaments appropriés. Ils contribuent à une meilleure sortie de liquide du cerveau. En plus de ces médicaments, l'enfant peut donner des décoctions à base de plantes. Par exemple, un excellent moyen est une décoction de céleri, de persil ou de thé de cumin. Ces fluides ont un excellent effet diurétique.

la pression intracrânienne chez les nourrissons
La pression intracrânienne chez les nourrissons devrait êtretraiter certains médicaments vasculaires qui améliorent le flux sanguin du cerveau et le nourrir avec de l'oxygène. Cependant, il faut choisir les médicaments qui n'auront pas d'effets nocifs sur l'organisme de l'enfant dans son ensemble. Il y a des cas où l'intervention chirurgicale est inévitable.

Si la pression intracrânienne chez un bébédécouvert assez tôt, il peut être guéri avec succès sans conséquences graves pour le corps. L'aspect le plus important de la thérapie est le plein soutien psychologique et émotionnel du bébé par les parents et les proches. Maman et Papa devraient être sûrs de leur victoire sur la maladie et ne devraient rien montrer que leur enfant n'est pas comme tout le monde. Les deux parents et l'enfant devraient percevoir tout ce qui se passe seulement d'un point de vue positif. Seulement dans ce cas, la maladie disparaîtra sans laisser de trace.

</ p>
J'ai aimé:
0
Articles connexes
Pression intracrânienne chez les enfants. Les symptômes,
Syndrome hydrocéphalique hypertensif:
Pression intracrânienne chez les nouveau-nés
Pression intracrânienne chez l'enfant - causes
Le principal symptôme de la pression intracrânienne
Comment réduire la pression intracrânienne:
Glaucome - symptômes et thérapies
Signes d'hypertension artérielle et
Comment mesurer la pression intracrânienne (ICP)
Messages populaires
en haut