Comment savoir si je n'ai pas de permis de conduire? Comment contester la privation de permis de conduire?

Beaucoup de conducteurs demandent: "Comment savoir si je suis privé d'un permis de conduire?" La police de la circulation a émis une explication spécialisée sur le retrait des droits des automobilistes. Donc, analysons cette question à fond. Tout le monde sait probablement que la période de privation des droits commence lorsque la décision judiciaire prend effet. Jusqu'à ce moment, un conducteur privé de droits n'est pas pris en compte. Mais dans la police de la circulation, il doit rendre le permis temporaire. C'est l'essentiel des dernières explications que le département russe du ministère de l'Intérieur, assurant la sécurité routière, a transféré aux unités régionales.

Quel article veut dire?

Fondamentalement, nous parlerons de la partie 3 de l'article 12.8 du Code des infractions administratives. Il parle de la responsabilité de conduire un conducteur en état d'ébriété, surtout si un tel conducteur manque de droits ou en est privé. La responsabilité est importante: jusqu'à 15 jours d'arrestation. Il convient de noter qu'il y a eu des cas où le conducteur a conduit la voiture en état d'ébriété et a été attrapé. Il a découvert que le délinquant est en présence d'un permis temporaire délivré en échange des droits de la classification de la période de l'infraction précédente, mais le cas de la période antérieure de la privation au pouvoir ont pas encore adhéré. Inspecteurs, ainsi que les juges de leur dépôt, ont cherché à planter une rancune misérable.

Comment puis-je savoir si je suis privé de mon permis de conduire?

Nouvelles explications

Bien sûr, la privation de permis de conduire est considéréeune question difficile. La nouvelle police de la circulation explication clairement qu'il est nécessaire d'examiner si la décision de la violation antérieure en vigueur ou non entré dans l'examen de ces conducteurs seraient-être. Et ce n'est pas si important quel genre de violation c'était. Peut-être que le conducteur a conduit à la voie venant en sens inverse, peut-être dépassé la limite de vitesse ou tout simplement bu au volant. Mais si la décision n'est pas entrée en vigueur, la nouvelle action illégale est déterminée par la première partie du même article (12.8). Et cela signifie que le permis de conduire est révoqué pour un an et demi ou deux ans. Dans ce cas, la période de confiscation commence à la date d'achèvement de la période de perte sous la peine précédente.

privation de permis de conduire

Décision du tribunal

La décision du tribunal de première instance acquiertpouvoirs seulement après dix jours, qui sont accordés en appel. Mais la décision du tribunal en appel est valable à partir du moment de son adoption. C'est pourquoi certains incidents ont lieu. Par exemple, le tribunal a confisqué au conducteur le droit de boire. Et celui qui avait du chagrin s'est saoulé et s'est à nouveau assis derrière le volant. Bien sûr, il n'aura raison qu'après dix jours. Et maintenant il a été pris en état d'ébriété! Mais le conducteur n'est pas considéré comme privé du permis de conduire. Pour cela, ils peuvent augmenter la période de saisie, mais ils n'ont pas le droit de l'arrêter.

est-ce que je n'ai pas de permis de conduire

Et dans quels autres cas la privation a-t-elle lieu?permis de conduire? Si le conducteur conduit un véhicule de ce type, pour lequel il n'a aucun droit sur ses droits, il est également ivre. Puis il (en plus de la confiscation des droits) menace plus et d'une amende de 2500 roubles dans la partie 1 de l'article 12.7 du Code administratif, mais pas arrêté.

Durée de validité des permis temporaires

Comment puis-je savoir s'il me manque un permis de conduire? C'est une question éternelle! Analysons d'abord les conditions de validité des permis temporaires et déterminons s'ils doivent être remis. Ces documents sont de deux types. Le premier est émis en échange de celui pris lors de l'inspection, le second - au lieu d'être saisi pour la période de la procédure. Dans le premier précédent, les policiers de la circulation qui ont arrêté un conducteur pour une infraction prévoyant une exemption sont tenus de confisquer un permis temporaire. Dans la seconde, ils ne devraient pas faire cela.

Et après la décision du tribunal acquiertforce juridique, il est nécessaire pour une personne de remettre lui-même une telle autorisation. Sinon, la période de privation sera comptée à partir du moment où le document est remis. Et si une personne ne le rend pas et après que la décision du tribunal soit effective? Et si le conducteur de chagrin tombe entre les mains de l'inspecteur? Dans ce cas, il devra être responsable de la gestion de la voiture et après la confiscation des droits. Et cela signifie une arrestation de quinze jours.

 Où puis-je savoir si je suis privé de mon permis de conduire?

Mais si une personne ne saisit pas le droit de l'inspecteur? Et si la décision du tribunal est entré en vigueur, et la police de la circulation n'a même pas essayé de les retirer dans un an? Dans ce cas, la décision sur la confiscation des droits n'est pas exécutoire, car la date d'expiration a expiré.

Récemment, certains contrevenants ont essayéà la ruse. Ils ne demandent plus à personne comment savoir si je suis privé de permis de conduire. Beaucoup préfèrent simplement changer le nom après la privation. Cette nuance donne l'occasion de s'entraîner de nouveau et de transmettre le droit. Mais la nouvelle explication indique que le changement de nom ne dégage pas de la responsabilité. Et les anciens droits doivent nécessairement passer.

Une petite histoire

Il arrive que le conducteur soit dans un accident,le résultat de laquelle quelqu'un meurt. Le coupable est emprisonné. On ne lui montre aucun droit, rien n'est dit sur leur sort. Il ne sait pas où ils se trouvent et on leur pose la question suivante: «Est-ce que j'ai un permis de conduire?» Dans ce cas, ils se tournent vers un avocat qui leur dira comment les documents d'intérêt peuvent être recueillis.

Et le spécialiste d'abord fera attention àle fait que le conducteur avait déjà un tribunal. Et si rien n'est écrit dans le verdict de privation, cela signifie que le conducteur n'a pas perdu le droit de conduire. Et où sont les droits, vous devez clarifier. Pour ce faire, le tribunal demandera au conducteur de s'adresser à la police de la circulation ou à l'enquêteur qui a mené l'affaire.

Comment défier la disqualification?

"Comment savoir si je n'ai pas de permis de conduire? Et s'ils me disent ce qui manque, comment peuvent-ils être renvoyés? »- ces questions inquiètent de nombreux conducteurs qui ont échoué. Beaucoup de juges disent qu'il est inutile de faire appel de la décision, la décision ne peut être annulée. Les secrétaires et assistants des juges donnent la tête à leurs supérieurs. Ils demandent: "Pourquoi avez-vous besoin de cela?" En tout cas, vous serez privés du droit! "Les avocats n'ont aucune raison de faire appel, car la confiscation des droits ne peut être remise en cause s'il existe des protocoles.

Certains propriétaires de voitures après l'adoption du tribunaldécisions de les priver de leurs droits de gérer les conducteurs de voitures de location. Parfois, ils se tournent même vers l'achat urgent de voitures et vendent le véhicule. Après cela, beaucoup ne conduisent plus. Mais si vous regardez de plus près, vous pouvez découvrir que toute décision de justice est contestée.

Comment puis-je savoir si je suis privé d'un permis de conduire en ligne?

Toutes les assurances des juges et des secrétaires sont imprudentesune tentative de vous débarrasser du travail non désiré. Par exemple, vous avez été condamné. Vous avez déjà compris et pour toujours trouver où savoir si je suis privé d'un permis de conduire. Avec le verdict, vous avez accepté, tout le monde est heureux et heureux ... Mais vous êtes triste. Et vous décidez de faire appel. Mais les secrétaires et les juges devront faire énormément de travail! Soit dit en passant, pour qu'une commission judiciaire compétente puisse porter plainte contre les agents de la police de la circulation, vous devrez vous adresser à des avocats.

C'est pour cette raison que les serviteurs de Thémis bénéficient,de sorte que les décisions ne sont pas appelées. Ils savent très bien que la plupart des conducteurs n'ont aucune idée de la manière de contester la privation des droits et utilisent cet analphabétisme.

De nombreux conducteurs sont intéressés par ce qui suit: "Comment savoir si j'ai un permis de conduire en ligne? Comment savoir? "S'il n'y avait pas de tribunal, ils ne privaient pas non plus les droits. Sur Internet en ligne, cette question ne peut être clarifiée en aucune façon, car il s'agit d'informations strictement confidentielles.

</ p>
J'ai aimé:
0
Articles connexes
Amnistie pour la privation des droits à l'alcool
Comment obtenir des droits internationaux
Privation des droits pour la gestion des transports
Catégories de droits Leur utilisation
Remplacement du permis de conduire
Quels documents sont nécessaires pour obtenir des droits:
La disqualification pour non-paiement d'amendes est-elle introduite?
Remplacement du permis de conduire -
Quelles sont les catégories de permis de conduire?
Messages populaires
en haut